News

Mobilisation contre le cancer du sein. Le Maire et le conseil municipal de Cocody montent en première ligne.

La Rédaction 16 octobre 2019

Mobilisation contre le cancer du sein.

Le Maire et le conseil municipal de Cocody montent en première ligne.

 

Dans le cadre de la commémoration d’octobre rose, mois qui met en lumière  la lutte contre le cancer du sein, le rotary club d’Abidjan akwaba en partenariat avec la mairie de Cocody a organisé samedi dernier, un ensemble d’activités pour mobiliser les énergies contre  cette  pathologie.

C’est d’abord une marche qui ouvrit ce programme de sensibilisation. Malgré la pluie qui tombait drue ce jour là, sur tout  le District d’Abidjan,  le maire, ses adjoints  et les conseillers municipaux ont tenu leurs places pour s’illustrer sur le parcours long de plusieurs kilomètres.

Ensuite, c’est la petite salle des mariages de l’hôtel communal, qui a accueilli tout ce beau monde pour être instruit  sur le cancer du sein, notamment sur l’épidémiologie, le diagnostic, le pronostic, l’évolution et le traitement.

Situant le cadre, la conseillère municipale, Aka Adjo, de la commission santé de la mairie de Cocody, a indiqué que la manifestation s’inscrit dans la politique sociale du Maire de Cocody visant à améliorer le quotidien des populations. Aussi exprimera-t-elle toute sa gratitude au maire Jean-Marc Yacé et au Rotary club d’Abidjan Akwaba pour leur engagement en faveur de la lutte contre le cancer du sein.

Quant à Mme  Victoire Gabala, présidente du rotary club  d’Abidjan Akwaba, elle  exhortera  les femmes à se faire dépister pour une  éventuelle prise en charge tout en déplorant le nombre insuffisant  de cancérologues en Côte d’Ivoire.

Invité au pupitre, le maire Jean-Marc Yacé invitera les uns et les autres à s’approprier la lutte contre le cancer du sein car dira-t-il, c’est l’affaire de tous. Dans cette optique, il recommandera le dépistage précoce, l’observation d’une bonne hygiène de vie et la pratique d’une activité sportive. Pour finir, il réaffirmera la disponibilité du conseil municipal de Cocody à appuyer ce genre d’action de haute portée sociale.

Prenant son tour de parole, le conférencier du jour, en bon pédagogue, présentera d’abord la pathologie. Le cancer du sein dira-t-il, « est une  tumeur maligne,  plus fréquente chez la femme. En Côte d’Ivoire, le nombre de nouveaux cas du cancer du   sein est estimé à  2248  chaque  année et le nombre de personnes déjà attentes s’élève à 12 000 quand les décès enregistrés  sont de 1223. » Il  indiquera que la cause principale  de ces chiffres alarmants reste le stade tardif de la pose du diagnostic.

Le diagnostic, poursuivra  le conférencier, peut résulter soit de la palpation d’une tumeur dans le sein, – en général plus que centimétrique pour être palpable -, éventuellement associée à des signes cutanés inflammatoires où encore par la pratique d’un dépistage systématique par mammographie.

On saura également que si la tumeur dont le diagnostic vient d’être fait n’a pas de métastases, pas d’atteinte ganglionnaire palpable et n’est pas trop volumineuse, le traitement va  habituellement commencer par son exérèse chirurgicale. Puis l’expert d’instruire que les hommes ne sont pas à l’abri de la maladie, bien que le pourcentage soit très faible à leur niveau. « Ce sont en réalité les cas de prostate chez l’homme » confiera-t-il. Aussi le conférencier invitera-t-il l’auditoire à jouer sa partition, chacun à son niveau dans la lutte contre le mal, car fera-t-Il observer, plus tôt le cancer sera diagnostiqué, meilleure sera la prise en charge qui pourra aboutir à  la guérison.

C’est par une séance de dépistage que la cérémonie a pris fin.

 

 

 

 

Laissez un commentaire