Archives : News

14 Déc
22 Sep
22 Sep
22 Sep
17 Sep
17 Sep
By: La Rédaction 0

Encadrement de la petite enfance. N’GOAN Mathias pose la 1ère pierre d’une garderie à Angré

Les populations de Angré-Djorokobité auront bientôt leur garderie, un vœu longtemps caressé par les associations « Rafistolet » et « Amazones », initiatrices du projet et qui ont organisé ce samedi 18 septembre, la cérémonie de pose de la première pierre de cet ouvrage. C’était en présence du maire de Cocody, N’GOAN Aka Mathias. Après le mot de bienvenue de la présidente du comité d’organisation, l’honneur est revenu à Madame Amani, marraine de la cérémonie, de s’adresser à l’assistance. Saluant la mobilisation, elle a  félicité ses filleules pour le choix de la garderie qui dira-t-elle, vient renforcer l’encadrement et l’éducation des tout-petits, socle de la société valeureuse de demain. Aussi a-t-elle exprimé sa gratitude au Maire de Cocody, pour sa grande disponibilité malgré un agenda chargé. En retour et actualité oblige, Mme Amani a déclaré que ses filleules sauront se souvenir de cet investissement de N’GOAN Aka Mathias, en lui accordant le 13 octobre prochain, leurs suffrages à l’occasion des élections municipales. Intervenant par la suite, le Maire a salué l’engagement des deux associations porteuses du projet de la garderie avant de réaffirmer sa disponibilité à les accompagner sur le chantier. Preuve de cet engagement, l’annonce d’un don de 10 tonnes de ciment et de l’assistance des services techniques de la mairie de Cocody afin de donner un coup d’accélérateur aux travaux de construction de la garderie. Notons que cette infrastructure est de type R+1 et sera bâtie sur une superficie  de 500 m2.

Lire la suite
13 Sep
By: La Rédaction 0

A Abidjan pour le tournage d’un film. La commune de Cocody, élève l’artiste ,Khadja Nin, au titre de citoyenne d’honneur.

 

 

A Abidjan pour le tournage d’un film.

La commune de Cocody, élève l’artiste ,Khadja Nin, au titre de citoyenne d’honneur.

 

Casting de haut niveau que celui qui a consisté à faire de la célèbre artiste burundaise, Khadja Nin, citoyenne d’honneur de la commune de Cocody.

C’était hier, au sortir d’une audience accordée par le Maire N’GOAN Aka Mathias à l’artiste-chanteuse. Il faut savoir que séjournant en Côte d’Ivoire depuis quelques jours dans le cadre du tournage du film « la victoire en chantant « , Khadja Nin est passée faire ses civilités au premier magistrat de la commune de Cocody qui à l’occasion, lui a souhaité la traditionnelle Akwaba avant de lui exprimer toute son admiration pour l’ensemble de son œuvre musicale mais aussi pour son investissement en faveur de la cause féminine et la promotion de l’Afrique. Saisissant le moment, N’GOAN Aka Mathias a présenté à son hôte, son projet écologique « Cocody, cité verte, puits de carbone ». Un projet qui selon le maire, ambitionne entre autres,  de reverdir Cocody; remplacer les véhicules de transport polluants, créer des emplois verts et améliorer la santé des femmes en remplaçant le bois de chauffe par les foyers améliorés. Une initiative acclamée par l’artiste qui y voit une belle réponse à la menace du réchauffement de la planète mais aussi et surtout un frein à la traversée dangereuse de l’Atlantique par les jeunes africains. En effet, a expliqué Khadja Nin, si nombre de capitales africaines s’inspirent du projet de Cocody, les jeunes ne trouveraient plus de raisons de risquer leurs vies en mer. Aussi s’est-elle engagée à faire la promotion du projet écologique et démarcher  des reseaux pour appuyer le Maire de Cocody. Un engagement symbolisé d’ailleurs, séance tenante, par un diplôme de citoyen d’honneur de la commune de Cocody décerné à Khadja Nin, faisant ainsi d’elle, une digne ambassadrice de cette cité à travers le monde. Une attention qui a ému l’actrice, qui a dit prendre un plaisir renouvelé, chaque fois qu’elle séjourne à Abidjan, « chez moi ».

Notons que celle-ci était accompagnée du cinéaste ivoirien, Alain Guikou.

 

 

Lire la suite
04 Sep
20 Août
By: La Rédaction 0

Beauté. Le maire de Cocody félicite l’Awoulaba 2018

Beauté.

Le maire de Cocody félicite l’Awoulaba 2018

Mlle Stéphanie Tapé Lou, gagnante du concours de beauté  Awoulaba 2018, a été reçue le week-end dernier par le Maire Mathias N’GOAN Aka qui, à l’occasion, lui a adressé ses vives félicitations.

C’était à la meilleure adresse culinaire de Cocody Val doyen où l’heureuse élue était en compagnie de sa 2ème Saraman, Mme Yah Louise N’djoré et entourée du bureau national de Awoulaba.

S’adressant à ses hôtes, le Maire a dit toute son admiration au comité d’organisation de ce concours qui fait la promotion des canons de la beauté africaine et qui décomplexe les courbes féminines généreuses.

A l’Awoulaba 2018, il a exprimé toute sa fierté pour la victoire finale de la candidate présentée par Cocody. Un succès qui, a-t-il dit, fait désormais de Stéphanie Tapé Lou, une digne ambassadrice de la commune de Cocody à travers le monde.

Poursuivant, N’GOAN Aka Mathias a promis accroître dans les prochaines années le budget alloué aux actions culturelles dans la commune. Et cela, grâce aux recettes additionnelles que va générer le projet écologique « Cocody, cité verte, puits de carbone » dont le financement sera disponible dans les jours à venir selon l’autorité municipale. Mais avant, le président du comité d’organisation a exprimé sa gratitude au maire pour sa « disponibilité constante », qui a fait grandir ce concours de beauté.

Notons que c’est le 28 juillet dernier que Stéphanie Lou a  été désignée Awoulaba 2018, à l’issue de la finale du Palais de la culture de Treichville. Elle est commerciale, célibataire et mère d’un enfant.

Lire la suite
20 Août
By: La Rédaction 0

Université Félix Houphouët-Boigny. Le maire de Cocody offre 600 chaises, 20 ordinateurs et 500 livres

 

Université Félix Houphouët-Boigny.

Le maire de Cocody offre 600 chaises, 20 ordinateurs et 500 livres.

 

L’unité de formation et de recherche, Langues, littératures et civilisations (LLC), peut pousser un ouf de soulagement. Et pour cause, cette UFR vient de recevoir un don de 600 chaises, 20 ordinateurs, 500 livres pour la bibliothèque et 10.000 tickets de restauration pour les étudiants, le tout couronné par un engagement à bâtir dans les prochains mois, un amphithéâtre.

C’est la réponse du Maire N’GOAN Aka Mathias aux sollicitations des autorités universitaires et des étudiants.

C’était jeudi dernier sur le campus de Cocody dans une ambiance des grands jours comme savent offrir les étudiants.

Au nom de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), le < camarade Général Makélélé>, de son nom de code au sein du mouvement étudiant, a dit toute la reconnaissance des siens et lui au généreux donateur auquel il a promis renvoyer, lors des prochaines municipales,  » la passe stratégique » qu’ils viennent de recevoir.

Même sentiment de joie chez le Dr. Thiémélé, chef du département de Lettres modernes, représentant le président de l’université, empêché. Avec la force des mots, l’universitaire a salué le geste qui selon lui, vient soulager largement les 12 mille étudiants de cette UFR qui se partagent aujourd’hui, un amphithéâtre et trois salles de travaux dirigés (TD).

À son tour, le Maire, tout en espérant un bon usage de l’offrande, a loué le courage des enseignants et des étudiants pour les bons résultats obtenus chaque année dans des conditions de travail difficiles. Aussi les a-t-il invités à ne pas baisser les bras mais à faire preuve d’abnégation au travail pour assurer demain la relève des anciens. Puis l’autorité municipale a assuré les étudiants de sa disponibilité à les accompagner afin qu’ils réussissent leur formation et leur insertion sociale.

Pour finir, le Maire N’GOAN Aka Mathias a demandé aux étudiants de s’approprier le projet « Cocody, cité verte, puits de carbone » qui va <accélérer dans les prochaines semaines, le développement et modernisation de la commune de Cocody.

Notons que la cérémonie s’est déroulé à l’initiative de l’amicale des étudiants de Lettres modernes ( AMELMO) de l’université FHB qui pour l’occasion, a largement gagné le pari de la mobilisation.

 

Lire la suite